Expérience

Lire sur les lèvres, c’est facile pour les sourds et malentendants ?

La lecture labiale, c’est lire la parole sur les lèvres. Pourtant, Rachel Kolb, étudiante sourde de naissance, permet aux spectateurs de se mettre à sa place et de découvrir que « lire sur les lèvres » n’est pas si simple que ça. Rachel raconte qu’elle s’est parfois demandé pourquoi persister à vouloir lire sur les lèvres alors qu’elle pouvait se contenter d’utiliser la langue des signes.

Expérience sur la lecture labiale

Cette jeune femme décide de partager un vidéo dont elle apparait dans ce vidéo, après avoir publié son article dans un blog “Seeing at the Speed of Sound” en 2013. Elle explique que “lire sur les lèvres, ce n’est pas comme lire un livre”.

Un jeune homme sur un fond rose parle devant le caméra dans une ambiance rassurante de bonbonnière artificielle qui coïncide bien avec son discours : un souvenir d’enfance.

« Quand j’étais très jeune, probablement au jardin d’enfants ou en première année de maternelle… »

L’élocution est bonne, ni trop rapide ni trop lente. Cet homme sait vraisemblablement bien s’exprimer. Mais au fur et à mesure que progresse son récit, le son de la vidéo se brouille, les lettres des sous-titres se désolidarisent…

« J’avais ce frère beaucoup plus âgé que moi. On sortait pour la récréation… Il y avait cet autre garçon. Il devait être en CE1 ou CE2…»

En gros plan, la bouche continue de bouger. Le son devient de plus en plus inaudible. Puis, le silence total.

Voilà, cette vidéo est publié pour expérimenter le monde à travers les oreilles d’une personnes sourde.

Le savez-vous ? En Australie, la majorité des concurrents au concours annuel de lecture labiale n’arrivent à déchiffrer que 40 à 50 % du problème. Les quelques personnes qui arrivent jusqu’à 90 % ne réussissent que si elles prennent en compte le contexte de la conversation.

Lire sur les lèvres est un véritable art

Il faut être vraiment doué pour détecter tous les mots avec beaucoup de maitrise du temps et de la patience. Le temps nécessaire pour apprendre cette méthode n’est pas définissable, cet apprentissage dure toute la vie, tant les mouvements du visage et le parler diffèrent d’une personne à l’autre.

Quelques petits conseils pour réussir à comprendre les lèvres :

1 – Accorder une égale importance au contexte et aux mouvements des lèvres.

2 – Faire une lecture labiale de phrases et non de mots isolés.

3 – Observer les mouvements et les expressions du visage.

4 – Observer les postures et le langage corporel.

5 – Déterminer les syllabes qui se ressemblent pour éviter les erreurs courantes.

6 -Utiliser des mots connus pour trouver ceux que vous ignorez.

7 – Inviter les gens à parler plus lentement.

Imaginez le sens de l’effort pour une personne sourde qui suit la conversation orale dans la journée et dans la vie quotidienne.

(Visited 446 times, 1 visits today)

A propos d'auteur

DavSign

DavSign

Passionné par le Web et chercheur d'idées originales à travers la toile. Je partage ce blog qui fait une source de découverte, d'inspiration et de société.

Envoyer à un ami